Tests matériels (tels, accessoires, ...)
Par Arioch - 7 décembre 2014

Le Huawei Ascend Mate 7, présenté par un membre SGSTEAM

Image

Je voulais changer mon Note 2 N7100 depuis plusieurs mois. Chez moi, cette phablette a toujours ramé, que ce soit sur Touchwiz, sur Lightning Launcher Extreme comme sur Nova Prime (avec pourtant ici, toutes les options pour booster la vitesse d'animations activées). Cet été, j'avais profité d'une super chouette connexion ADSL pour le passer en 4.1.2 + nettoyage complet du téléphone mais rien à faire, il était léthargique en sortie de veille comme après avoir quitté une application.

Je commençais à lorgner du côté du Note 3 (le N4 est bien trop cher !) mais sans grande motivation : encore cher et pas assez innovant à mon sens par rapport au Note 2.

Bref, il était temps de changer de marque et d'aller voir la concurrence : Huawei en l’occurrence, une marque chinoise bien décidée à faire son trou parmi les grands constructeurs de smartphones/phablettes. Et j'ai donc reçu mon Ascend Mate 7 lundi soir mais ne l'ai configuré qu'hier. Voilà pour la petite (?) introduction.

Au déballage du Mate 7, son gabarit ne m'a absolument pas choqué. C'est un écran 6 pouces, oui, mais la dalle occupe tellement bien la surface en hauteur comme en largeur qu'il ne parait pas vraiment plus grand que mon Note 2. Un peu plus long mais en largeur, à 1 ou 2 mm près, c'est du kif.

Je ne l'allume pas et le met en charge illico. Sous tension, un joli cercle avec % batterie restante s'allume brièvement. Il était à 53 % quand je l'ai reçu. Environ 1h plus tard et le voilà chargé. La diode passe de l'orange au vert lorsqu'il s'approche des 100 %.

Je l'allume, configure le WiFi et le bureau Emotion UI s'affiche. Une belle ambiance ambrée et chaleureuse qui donne envie ! Je constate une luminosité moindre avec l'éclairage auto activé mais si je l'enlève et met l'éclairage au max, ça pique les yeux : trop lumineux. Un réglage s'imposera rapidement si l'éclairage auto un peu sombre ne me convient pas.

J'éteins le Mate 7 pour lui coller ma carte SIM et ma carte SD perso de 32 Go. Ici, pas de capot amovible et les deux ports sont sur le côté gauche du téléphone. Dans le coffret, une petite clé est fournie pour déloger les tiroirs des deux ports. Les anciens de chez Apple se retrouveront en terrain connu. Ça ne me dérange pas outre mesure, dans le sens où je ne change pas de carte SIM tous les jours, ni de carte SD. Mais bien faire attention à cette petite clé : j'avais carrément oublié son existence en rangeant la boite du téléphone : un coup à perdre cette petite clé qui, si elle n'est pas indispensable (un trombone fait très bien l'affaire) et tout de même pratique.

Je rallume la bête, rentre mon code PIN, configure mon compte Google. Allez, en même pas 5 minutes, l'affaire est pliée.

Voyons voir un peu cette interface Emotion UI proposée ici en version 3.0. Pour faire simple, c'est un lanceur sans tiroir d'applications ! Là encore, les habitués de la Pomme s'y retrouveront : toutes les applis que vous installez apparaissent au fur et à mesure sur les différentes pages de votre bureau. Et à la manière d'une ancienne version de Touchwiz, elles se classent par ordre d'arrivée. Pas très pratique ! Après, ça peut plaire à ceux qui viennent d'Apple, moi c'est clairement pas ma came...

Je déplie la zone de notifications, mon dieu ! Tant d'options visibles là, tout de suite : wifi, GPS, NFC, mode Avion, son, éclairage, paramètres. D'autres options se déroulent si on appuie sur certaines zones pour les faire apparaitre. Nickel ! :D Adieu Widgetsoid et autre Elixir, je n'ai plus besoin de vous ! ;)

Dans les paramètres, je me retrouve en terrain connu : toutes les options du téléphone y sont logées, du podomètre aux sons en passant par l'affichage, les comptes, la sécurité. En matière de sécurité, le Mate 7 propose un lecteur d'empreinte bien placé au dos de manière à l'avoir sous le doigts très rapidement. Mais sinon, je préfère mon étui filp cover (une option réglable dans le téléphone pour l'activer ou non) qui réveille le téléphone en ouvrant le flip et qui le met en veille en le refermant.

Petit retour rapide sur le bureau Emotion UI : Huawei propose 5-6 thèmes différents qui disposent chacun ses propres fonds d'écran d'accueil/verrouillage comme leurs propres icônes. Joli, idéal pour changer le look de son bureau rapidement sans se casser la tête.

Dans les gadgets, le Mate 7 propose un podomètre (pas encore testé mais comme je marche beaucoup au quotidien, je vais voir ça de près rapidement), une loupe (géniale !), une lampe torche, un mode miroir (vous vous voyez à l'écran et si vous soufflez un peu sur le micro, l'écran se teint de buée que vous pouvez enlever au doigt, un gadget oui oui !), et j'en oublie surement. Comme par exemple le nettoyeur de fichiers inutiles (probablement un videur de caches).

L'agenda est très clair, joli, un peu spartiate au premier coup d'oeil mais vraiment pratique. Je n'ai rien eu à configurer et tous mes agendas s'y trouvent alors que j'avais un peu galéré sur le Note 2. Ici, un simple changement de date d'un rendez-vous noté sur Google Calendar et hop, il est illico mis à jour.

L'appli contact est assez succinte elle aussi mais fait bien son job. Pareil, le Mate 7 l'a configurée exactement comme je le voulais, sans chercher à tout m'afficher (contacts Facebook, ceux de la carte SIM, ceux de Google). En clair, très peu de paramètres à revoir, comme si le téléphone avait deviné mes gouts.

Pour l'appli Messages, un petit coup de 10 minutes à SMS Backup & Restore pour importer mes 4703 SMS :lol: Je craignais que l'appli rame comme pas possible comme sur mon Note 2 mais c'est juste un peu plus lent à s'afficher.

Plus de stylet, ce qui en fera criser certains mais pas moi, celui de mon Note 2 ne sortant quasi jamais de son logement.

Le clavier est bien fichu. Il propose un mode Swype comme on connait bien, même si j'ai désactivé le tout pour remettre le vieillissant Switfkey. Je l'ai payé, il est à moi hé ho !!! :lol:

Adieu également la touche Home physique, Huawei arborant les 3 classiques touches tactiles en bas de son écran (retour arrière, home, gestionnaire des tâches). Il va falloir m'y faire, c'est pour moi l'unique point noir vraiment dérangeant de ce téléphone. Ce n'est qu'une question de temps avant que je ne m'habitue.

Quelques jeux sont fournis (Asphalt 8, Spiderman, un jeu de foot, etc) mais ça me semble n'être que des versions démos. Pas ma came non plus de toutes façons.

Pour le launcher, il ne m'a pas fallu longtemps pour réinstaller Nova Launcher Prime. Petite frayeur au début, je lance Nova et appuie sur "Faire de Nova son lanceur par défaut". Je reviens sur le bureau et revoilà Emotion UI qui s'affiche. Gnééé :o

Mais pas de panique : dans le gestionnaire des applications, on peut choisir l'appli par défaut pour les SMS, mails et aussi le lancer : je choisis Nova et adieu Emotion UI ! :D

Un p'tit coup de Zooper Widget plus tard et me revoilà avec mon dernier bureau en date :

Image

Avec toutes mes applis à récupérer d'Amazon Store comme du Playstore, ma connexion ADSL lente comme un US Robotics 56.6k et les réglages des préférences d'applis, j'ai commencé hier à 13h30 pour finir à 18h00. La batterie de 4100 m/A n'est pas un gadget, elle ! Je suis passé de 96 % à 54 % durant cette longue période. Alors certes, l'écran n'était pas tout le temps allumé (souvent en veille durant la longue file d'attente des téléchargements) mais voici quand même ce que ça donne :

Image Image

Écran allumé durant 3h22 et je n'ai même pas consommé la moitié d'une batterie pas encore rodée, pas mal non ?

Huawei propose aussi divers réglages, quant à la gestion de l'autonomie de son Mate 7. Par défaut, il est en mode intelligent : sollicitation des processeurs en fonction des ressources nécessaires. En mode normal (activé en cours d'après midi), le téléphone donne ce qu'il a pour une meilleure fluidité (pas vu la différence entre normal et intelligent au niveau perfs mais je suppose que ça doit se voir dans certains jeux gourmands). En mode économique, tout est fait pour que la batterie tienne le plus longtemps possible et si ça ne suffisait pas, vous avez aussi un mode de sécurité qui désactive de nombreuses fonctions. Idéal lorsque vous avez encore des choses à faire sur votre téléphone et que la batterie est faible en % restants.

De même, une notification peut s'afficher de temps à autre pour vous avertir si une application tournant en tâche de fond sollicite un peu trop la batterie à son gout. Hier par exemple, ce fut le cas avec le Playstore de Google, ce qui était normal puisque je downloadais comme un fou :lol:

Pour conclure, je vais donner les points forts et faibles de ce téléphone qui, pour moi, se situe entre le Note 3 et le Note 4. Les points faibles indiqués en italique sont juste à titre indicatif pour qui aura eut le courage de lire mon test jusque là (bravo !). Ces points faibles là ne me concernent pas.

Points forts :

- écran 6 pouces intelligemment bien logé sur la surface pour ne pas choquer par sa taille
- batterie de 4100 m/A qui promet une autonomie dantesque, avec plusieurs réglages possibles pour augmenter la durée
- slot SD interne
- chassis tout aluminum (pour la version blanc)
- globalement une belle finition

Points faibles :

- pas de stylet
- batterie non amovible
- peut être en dessous des tenors sur certains jeux particulièrement gourmands en 3d
- pas de bouton tactile affichant le menu d'aide contextuelle/options

En conclusion : cet Ascend Mate 7 me botte énormément.

A voir à l'usage ;)
18 réponse(s) -
Site standard | Site mobile
POUR ALLER PLUS LOIN