Ressources (tutos, astuces, ...)
Par jhowlett468 - 13 novembre 2015

Personnalisation : [KLWP] Utilisation des "globals"

Bonjour !!

Image

Pré-requis pour appréhender ce topic :
Cf @edem84, ce topic est aussi applicable à KWGT.

Bien j'annonce la couleur mais les globals, qu'est-ce donc ? Il s'agit de variables ( ou des valeurs fixes d'ailleurs !! ) pouvant être attachées à différents paramètres d'un module. De plus, vu que le même global peut être attaché à plusieurs modules différents, le modifier ( le global ), permet de répercuter ce changement sur tous les modules auxquels on a lié le global ( par exemple un global couleur permettant de "thémer" un wallpaper en quelques clics ).

Où se trouve le menu permettant d'accéder à ces fameux globals ? Eh bien tout à droite à la racine de l'interface de config de KLWP :
Objets -> Fonds d'écran -> Calques -> Position -> Globals

Quelles sont les catégories de globals ? Les voici :
  • couleur ( permet d'assigner la même couleur à plusieurs modules rapidement )
  • nombre ( pour effectuer des opérations de maths : n, n+1, n+2...n+x )
  • bouton on / off ( permet par exemple d'afficher / cacher des modules en cliquant sur d'autres )
  • liste ( pas testé )
  • police ( permet d'appeler une police par un nom simple plutot que par son nom à rallonge )
  • texte ( simpliste au premier abord MAIS ce global peut coder une formule complexe, hors certaines formules ne supportent pas trop de "$" et de parenthèses, ce global est un TRES puissant joker )
  • bitmap ( no comment )
  • mode ancrage ( permet d'assigner un endroit d'ancrage précis : haut, bas, gauche, droite... )

Maintenant que je vous ai succinctement expliqué à quoi servent les globals, je poursuivrai mon tuto avec un exemple pratique, en partant du wallpaper créé par @buick59 pour sont tuto sur KLWP ( merci à lui pour le partage ;) ).

Le zip "natif" est dispo ici :

Par natif, j'entends son zip non encore retouché par moi-même.

Bien, passons à l'exemple pratique, bien plus parlant que mon laïus ;) ( cliquez sur les images pour les voir en grand )

Commençons par charger le set de @buick59 :

Image Image

Allez ensuite sur l'onglets "globals" :

Image

Cliquez sur "+" puis dans la liste déroulante sur le type de global désiré ( ici, une couleur mais vous remarquerez que j'ai déjà créé un bouton on /off, j'y reviendrai plus tard ) :

Image

Attribuez à vos globals des titres clairs ( on est limité en nombre de caractères en plus tssssss ), ça vous sera bien utile si vous avez plein de globals à gérer ;)

Une fois le global couleur créé, cliquez sur le carré noir pour choisir la couleur qui lui sera attribuée :

Image

J'ai choisi le rouge pour la suite... Hasard ou est-ce dû au fait que c'est la couleur du sabre du seigneur Vador ? lol

Retournons maintenant sur l'onglet "objets" puis créons un objet "forme" :

Image

On va faire simple et se contenter d'un carré. Par défaut, il est blanc. Attribuons lui donc une couleur... Grâce au global créé plus haut, en cliquant sur le carré en face de la variable couleur dans l'onglet "paint" de l'objet :

Image

Cliquez ensuite sur la petite planète qui apparait en haut, c'est le symbole indiquant qu'un global est attribué à une valeur d'un objet.

Une fois la couleur définie via un global, cliquez sur la petite planète apparue devant la valeur couleur et sélectionnez votre global couleur dans la liste ( pas dur, ici il n'y a qu'un seul global couleur ) :

Image

On se retrouve donc avec un joli carré rouge :

Image

Attribuons donc maintenant une action au fait de toucher ce carré, ça se passe sur l'onglet "touché" de l'objet :

Image

Choisissons "interrupteur pour basculer les globals" :

Image

Puis on choisit le global on/ off que j'ai créé plus tuto, à savoir "drawer" ( tiroir d'applications... Mon but est de créer une animation de l'élément permettant d'ouvrir le drawer ) :

Image

Allez ensuite à la racine du groupe de chevauchement contenant l'image permettant d'ouvrir le drawer ( des objets dans un groupe ne peuvent avoir de manière individuelle une animation ) puis cliquez sur "animation" :

Image

Cliquez sur le "+" puis sur l'animation ainsi créée et dans "réagir à", cliquez sur bouton global :

Image

Comme global, choisissez "drawer" et comme action, gardez "défilement". Sauvegardez avec la disquette en haut de l'écran.

Image

Maintenant, l'objet drawer sera éjecté de l'écran par un effet de défilement quand vous cliquerez sur le carré rouge. La Force est puissante dans ce wallpaper KLWP [emoji38] [emoji38] [emoji38]
J'ai un peu la flemme de faire une vidéo et de la poster sur Youtube pour un truc qui va durer 2 secondes... Si vous voulez admirer le résultat, je vous invite à télécharger le zip que j'ai obtenu avec mes manips à partir du zip de @buick59 :

Le résultat peut paraitre simpliste mais il ne s'agit que d'un exemple. Les applications de l'utilisation des globals sont une énorme valeur ajoutée pour KLWP par rapport à Zooper.

Une application TRES utile des globals est à mon sens le global texte. Quelques exemples de globals que j'utilise :

Code: Select All Code
$bi(volt)/1000$

Permet d'avoir le voltage de la batterie en volts ( mV via la variable bi(volt) ).

Code: Select All Code
$(rm(fsfree,int)/rm(fstot,int))*100$

Permet de calculer l'espace libre sur le stockage interne en pourcentage.

Code: Select All Code
$rm(fsfree,mnt/extSdCard)/rm(fstot,mnt/extSdCard)*100$

Permet de calculer l'espace libre sur le stockage externe en pourcentage.

L'intérêt d'assigner ces formule à des globals ? D'une formule éventuellement à rallonge, on se retrouve avec une petite variable du type $gv(x)$, plus facilement manipulable et intégrable à des plus grosses formules ( comme dit plus haut, trop de "$" ou de parenthèses sont parfois mal tolérés ). Cela permet aussi d'alléger une formule ne serait-ce que pour qu'elle soit plus lisible lors de son écriture.

Voila, maintenant vous savez ce que sont les globals et comment les utiliser. A vous de faire vos propres essais pour vous rendre compte de toutes leurs possibilités ;) ;) ;)
10 réponse(s) -
Site standard | Site mobile
POUR ALLER PLUS LOIN