Nos réflexions et analyses
Par jhowlett468 - 22 juillet 2015

Montres connectées : tour d'horizon

Image

Différents modèles de montres connectées

Bonjour !!

Ce topic n'a pas pour but de démontrer l'utilité ( ou pas ) des montres connectées mais plutôt de montrer l'éventail des caractéristiques et possibilités des différents modèles existants. Il n'a pas pour prétention d'être exhaustif mais est là pour tenter de répondre à des questions que tout éventuel futur acheteur de montre connectée pourrait se poser. je ne parlerai pas des montres Pebble ( aucun retour dessus personnellement ) ou d'autres marques peu connues ( MyKronoz par exemple ) ou de l'Apple Watch, totalement hors sujet car ne fonctionnant que sur terminaux iOS.
De plus je me concentrerai sur les montres connectées "compagnon" ( style Gear Fit, Smartwatch, Moto360 ) complétant le smartphone ( en en relayant entre autre les notifications ) au "détriment" des montres autonomes ( pouvant par elle-même se connecter à un réseau de données via 3/4G par exemple ) ou les montres traditionnelles agrémentées de capteurs d'activités. Ceci est un choix subjectif orienté par le fait que je possède une montre compagnon ( une Gear Fit ) et en connais donc le fonctionnement.

Dans ce sujet, je m'appuierai sur cet article i-montres.net de Thierry Lévy-Abégnoli.

I / CHOIX DU TYPE DE MONTRE CONNECTEE

Plusieurs points sont à prendre en compte avant l'achat :
  • l'OS embarqué sur la montre ( propriétaire ou Android Wear )
  • l'appairage "propriétaire" ou non ( les Samsung Gear ne fonctionnent nativement que sur terminaux Samsung )
  • la technologie d'écran
  • l'autonomie et mode de chargement
  • les fonctions associées ( capteur cardiaque, podomètre, capacité à être utilisée pour téléphoner )

Image

tableau comparatif de différents modèles de montres connectées - on voit que le matériel embarqué et les capacités liées sont assez hétérogènes

Je reviendrai aux différentes caractéristiques évoquées dans ce tableau par la suite.

En tout cas, dans un premier temps, on peut résumer en disant qu'il existe 3 grandes familles de montres connectées :

Thierry Lévy-Abégnoli a écrit:
  • les montres ayant vocation à compléter le smartphone. Ainsi, elles notifient les appels mais n’ont pas forcément vocation à permettre d’y répondre directement. Pourtant, certaines vont plus loin, comme la Samsung Gear 2 ou l’Apple Watch qui sont dotées d’un micro et d’un haut-parleur permettant de répondre à un appel en portant la montre à l’oreille. Le smartphone doit toutefois rester à proximité car c’est lui qui se connecte au réseau de l’opérateur.
  • les montres autonomes, comme la Samsung Gear S, la LG G Watch Urbane LTE ou l’Omate TrueSmart, qui sont dotées d’une carte SIM et d’une connectivité 3G ou 4G. Ce sont en réalité des smartphones miniatures. Qui peut le plus peut le moins, ces montres peuvent aussi jouer le rôle de simples compagnons du smartphone. Disons-le, ces montres n’ont pas le vent en poupe.
  • les montres traditionnelles, à aiguilles, mais qui intègrent un capteur d’activité, à la manière des bracelets connectés. Exemples : la Withings Activité ou la NevoWatch Névo. Elles dialoguent donc avec un smartphone, seul capable d’afficher les données.


Image

Partant de ce constat, le premier choix s'impose : montre simple relai du smartphone, montre se suffisant à elle-même ou montre classique agrémentée de fonctions techno ? Comme dit en début de topic, je vais donc plus insister dans la suite sur les montres compagnons.
De mon point de vue, le premier critère décisionnel est la compatibilité avec les smartphones : par exemple si vous partez sur une Samsung Gear, vous ne pourrez la faire fonctionner ( hors bidouillage ) qu'avec un smartphone de la marque... En dehors de cette ( grosse ) restriction de la marque coréenne, les montres d'autres constructeurs semblent compatibles avec les smartphones de n'importe quelle marque ( attention cependant à la version d'Android minimale prise en charge ).


II / ECRAN

Toutes les montres connectées ont un écran tactile. Hormis cette caractéristique commune, les technologies et les caractéristiques varient.
Thierry Lévy-Abégnoli a écrit:Le type d’écran est un critère essentiel car il conditionne l’autonomie, l’affichage couleur ou noir et blanc, la lisibilité dans différentes conditions de lumière ambiante, ainsi que la nécessité (ou pas) d’éteindre l’écran lorsque la montre n’est pas consultée. Il n’y a pas de solution miracle :
  • les écrans à encre électronique offrent une excellente autonomie (jusqu’à une semaine) et restent allumés en permanence mais ils sont monochromes et moins réactifs.
  • les écrans LCD ou Oled sont couleurs et haute résolution mais gourmands en énergie et moins lisibles en forte luminosité. Ils ne peuvent rester allumés en permanence mais ce n’est pas forcément un problème, grâce à une détection automatique du mouvement du bras, lorsque l’on veut regarder l’heure. Dès lors, l’écran s’allume automatiquement puis s’éteint juste après.
  • les écrans en technologie LCD dite transflective apportent un compromis, car ils peuvent se passer de rétro-éclairage. Choisie par Sony pour ses Smartwatch 2 et 3, cette technologie permet ainsi une autonomie correcte et une visibilité parfaite en plein soleil.
  • enfin, il ne faut pas oublier les montres à aiguilles physiques, qui donnent l’heure en toutes circonstances et offrent une autonomie de plusieurs semaines ou mois. Certaines sont dotées d’un afficheur situé au fond du cadran, comme les Cogito, ou même sur la vitre, comme les Kairos. D’autres comme la Withings Activité ou la NevoWatch Névo se contentent de leurs aiguilles et sont de simples capteurs d’activité connectés à un smartphone.


Image

Outres les différentes technologies d'écran, on peut voir sur les photos ci-dessus que niveau forme, il y en a pour tous les goûts : carré ( Sony Smartwatch, Samsung Gear... ), rectangulaire ( Samsung Gear S, Samsung Gear Fit... ) ou rond ( Motorola Moto360, LG G Watch R ).

Suivant vos aspirations ( taille et résolution, bonne lisibilité en extérieur et surtout en plein soleil, autonomie, affichage ou non en continu à l'écran... ), s'intéresser à l'écran peut donc être déterminant.


III / CHARGE ET AUTONOMIE

La batterie peut aussi être un facteur déterminant MAIS elle ne fait pas tout : une grosse batterie avec du matériel énergivore se déchargera parfois plus vite qu'une petite batterie avec du matériel économe ( on peut lire sur le net que l'autonomie des montres Pebble tient surtout à la TRES faible consommation de son écran par exemple ). La capacité de la batterie, tout comme sur nos smartphones d'ailleurs, n'est donc pas forcément représentative de l'autonomie et il faut donc plutôt se fier à l'autonomie annoncée, à d'éventuels tests ou à des retours d'utilisateurs.
Quant au système de recharge, ça dépend des constructeurs et des modèles :
  • ma Gear fit se recharge via dock chargeur propriétaire, tout comme la LG G Watch R
  • la Samsung Galaxy Gear 2 Lite, tout comme les Sony Smartwatch 2 et 3, sont équipés d'un port micro USB permettant le branchement d'un chargeur classique
  • la Motorola Moto360 se charge par induction ( aucun connecteur physique sur la montre )
Le souci du dock propriétaire ? Si on ne l'a pas sous la main ( ou un autre identique ), pas de chargeur. Idem pour la charge par induction MAIS les chargeurs à induction sont génériques et non propriétaires : on peut charger un produit d'une marque A avec un chargeur à induction d'une marque B par exemple. Les montres équipées d'un port micro USB sont elles bien lotties car pouvant être rechargées avec n'importe quel chargeur.


ImageImageImage
Dock chargeur de Samsung Gear FitDock chargeur de LG G Watch UrbaneDock chargeur à induction Motorola Moto360
( il ne semble pas l'être sur la photo,
mais pour fonctionner, il doit
être banché sur secteur hein ^^ )


Un cas à part : l'Alcatel Watch. Comme on le voit sur la photo qui suit, le connecteur USB pour la charge est intégré au bracelet : nul besoin de chargeur, de câble ou de dock, un simple port USB suffit, quelque soit l'appareil ( perso, je charge mes manettes de PS3 sur le port USB de ma Livebox ).

Image
Photo du bracelet de l'Alacatel Watch


IV / DIFFERENTS OS

Certaines marques font tourner leurs montres sous des OS propriétaires : Pebble, MyKronoz, Samsung avec Tizen ou RTOS ( la Samsung Gear Live semble être sous Android Wear, j'étais quasiment sûr que le coréen n'avait sorti aucune montre sous cet OS ). Cependant, la plupart des constructeurs font tourner les modèles récents sous Android Wear. Ces différents OS font que l'app gérant la connexion smartphone / téléphone varie en fonction de l'OS et peut limiter l'offre en matière d'apps et de watchfaces ( horloge affichée sur la montre ). Je reviendrai sur ceci plus loin.


V / PROCESSEUR, STOCKAGE ET EQUIPEMENT EMBARQUES

Les performances des processeurs sont très variables mais à X coeurs et à X GHz, toutes les montres restent globalement fluides, ceci étant dû au fait que les apps dédiées sont actuellement assez légères.
Quant au stockage embarqué, il sert principalement à l'OS et à des données en cache, les apps étant "streamées" du téléphone vers la montre.
Cependant, certaines montrent peuvent prendre des photos, ce qui peut consommer de l'espace de stockage. De plus, je crois que la Samsung Gear 2 peut servir de lecteur MP3 indépendant ( sans mobile ) en appairant un casque bluetooth à celle-ci. Dans ces deux cas précis, un espace de stockage un minimum conséquent peut être utile. Sinon, ce n'est nullement un critère décisionnel.
Concernant les capteurs embarqués, un gyroscope, un accéléromètre et un podomètre me semblent être le minimum syndical. Certaines embarquent aussi un cardiofréquencemètre ( capteur souvent peu fiable ) et une boussole. Certaines montres comme la Samsung Galaxy Gear 2 Lite embarquent même un haut parleur et un micro, ce qui permet de téléphoner en se servant de la montre ( Kitt, tu m'entends ? :mrgreen: ).


VI / APPAIRAGE ET CONNECTIVITE

La plupart des montres connectées s'appairent en bluetooth mais certaines, comme la Samsung Galaxy Gear 2 Lite, complète ceci avec le NFC.
La connexion smartphone / montre se fait en wifi MAIS récemment certaines montres sous Android Wear compatibles ont reçu une MAJ permettant leur connexion en wifi pour peu que smartphone et montre soient connectés sur le même réseau ( le wifi a une bien meilleure portée que le bluetooth ).
En outre la connexion smartphone / montre est gérée par une app qui outre cette connexion gère également différents paramètres sur la montre et/ou le téléphone quand ils sont connectés ( watchface affichée, comportement de la montre et du téléphone à réception d'une notification... ). Les montres avec un OS propriétaire ont également une propriétaire dédié : c'est le cas chez Samsung avec Gear Manager pour les Gears et Gear Fit Manager pour la Gear Fit. Quant aux montres Android Wear, elles utilisent une app répondant au nom... D'Android Wear.

ImageImageImage
Screenshot de Gear Fit ManagerScreenshot d'Android Wear
Image
ImageImageImage
Ecran de sélection des watchfaces
sous Gear Fit Manager
Configuration ( et donc possibilités ) d'une
watchface sous Android Wear


L'app Android Wear semble plus riche niveau configuration que Gear Fit Manager.
Les watchfaces Android Wear semblent pouvoir délivrer beaucoup plus d'infos nativement ( notamment le niveau de charge du smartphone ).


VII / INSTALLATION ET UTILISATION DES APPS

Tout d'abord, après m'être balladé sur Google Play avec les mots clés "Gear Fit" et "Android Wear", j'ai pu m'apercevoir que l'offre sous Android Wear semble pléthorique niveau apps et watchfaces par rapport à la concurrence.
Quant aux apps, comment se passe l'installation ? Et bien, on les installe via Google Play sur... Le téléphone car comme déjà dit plus haut, les apps sont simplement "streamées" sur la montre, le gros du programme n'étant pas installé dessus. La limitation de ce système étant que pas de téléphone, pas d'app. Cependant, les watchfaces ( en tout cas sur ma Gear Fit ) semblent être un cas à part car elles sont sélectionnable sur la montre même sans connexion au smartphone.
Cependant, sur ma Gear Fit, la partie Fit n'est pas installée sur mon téléphone mais sur la montre elle-même, ce qui permet d'utiliser ses fonctions sans connexion à un smartphone.
L'offre logicielle d'une montre peut à mon sens être un gros critère décisionnel et pour ma part, j'ai écumé Google Play pour voir s'il y en avait un minimum avant d'acheter ma Gear Fit. Après si votre montre vous sert uniquement à récupérer vos notifications et que l'affichage d'origine vous convient, mon point de vue est caduque.
Concernant les apps, la solution propriétaire de ma Gear Fit, Gear Fit Manager, ne gère les alarmes que de l'app stock Samsung. Anecdotique peut-être mais cela montre bien à mon sens le "carcan" des solutions propriétaires.


VII / NOTIFICATIONS

Votre montre pourra vous notifier de nombreuses choses : appel, SMS, alarme du calendrier mais il faudra la plupart du temps vous contenter d'une vibration et éventuellement de l'écran qui s'allume. La Samsung Galaxy Gear 2 Lite est équipée d'un haut parleur mais j'ignore si elle peut sonner en cas d'arrivée d'une notification.
Concernant les apps, la solution propriétaire de ma Gear Fit, Gear Fit Manager, ne gère les alarmes que de l'app stock Samsung. Anecdotique peut-être mais cela montre bien à mon sens le "carcan" des solutions propriétaires.


VIII / FINITIONS

Encore un point décisionnel. Etant donné des performances assez homogènes actuellement malgré un matériel assez hétérogène ( hors qualité d'écran et autonomie mais ça reste subjectif et lié à l'usage personnel ), il vaut limite mieux laisser passer du temps pour attendre la sortie de modèles récents pour acheter les modèles de génération précédentes, ceux-ci décotant souvent.
Beaucoup de constructeurs ont fait le choix du tout plastique ( réduction des coûts et donc du prix ? ) avec souvent des bracelets au format propriétaire mais certains modèles comme la Motorola Moto 360 et la LG Watch Urbane ont un boitier en métal et la possibilité de remplacement du bracelet, celui-ci étant standard. De ce que j'en ai vu, une montre comme la LG G Watch passe presque "inaperçue" comme montre connectée tant son chassis et son bracelet se conforment à ce dont on est habitué sur des montres classiques.
Quant à la forme de l'écran, j'en ai déjà parlé dans le chapitre "écran".

ImageImage
Photo de la Gear Fit sur mon poignetPhoto de la LG G Watch Urbane
sur le poignet de @celes1989 ( merci à lui )

On voit clairement les différences de look et de finitions entre les 2 modèles : comme dit plus haut, la LG G Watch Urbane donne le change alors que la Gear Fit, même un profane percute tout de suite que ce n'est pas une montre "classique".


CONCLUSION

Ce topic n'est pas un test ou un guide d'achat ( les modèles cités ne le sont que pour illustrer mes propos ) mais j'espère qu'il vous aura permis de faire une idée de l'offre disponible dans les montres connectées car cela devient presque la jungle. Et surtout, n'hésitez pas à poser d'éventuelles questions ;)


Crédits images : javamind-fr.blogspot.fr, i-montres.net, aruco.com, gizmodo.com, hardwarezone.com, Google Play, fonearena.com, androidcentral.com, androidpit.fr
Merci à @celes1989 pour les photos piquées sur son topic sur le test de la LG G Watch urbane

6 réponse(s) -
Site standard | Site mobile
POUR ALLER PLUS LOIN