Culture générale : Troll et flaming ! C'est quoi ?

Par edem84 - Le 31/03/14 - Affichages : 2655
C’est quoi ?
Le troll sur le Net
c’est un message (sur un forum, un réseau social etc...) dont le caractère est susceptible de provoquer des polémiques.
troll_king01.png
Roi des trolls

Le trolleur ou trolleuse
est une personne qui participe à une discussion ou un débat dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l'équilibre de la communauté concernée.

Le troll est à distinguer du “flaming” qui consiste à envoyer des messages délibérément hostiles et insultants avec l’intention de créer un conflit.

Le flaming n'a jamais pour but d'être constructif, d'éclaircir une situation ou de convaincre quelqu'un. La motivation du flaming n'est pas dialectique mais plutôt sociale ou psychologique.
Les “flameurs” essayent de s'imposer par la force, l'intimidation, la dissuasion ou la persuasion plutôt que par la discussion.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse de troll ou de flaming, le résultat recherché est de détourner l’attention du sujet principal et de créer du “bruit” pour faire du conflictuel.

Le trolleur et/ou le flameur sont souvent des personnages introvertis, malades et mal dans leur peau qui ne trouvent leur raison d’être que dans la polémique et le conflit.

Les objectifs de ces trolls et flaming ?
Les objectifs d’un troll (et flaming) peuvent être multiples et variés, allant du simple jeu à la volonté d’imposer ses idées, par plaisir pur et simple, ou même par tentative de détruire l’intérêt d’un forum ou d’une discussion visée par ses actions, par censure, etc...

Le troll “malin” désigne une volonté délibérée de déstabiliser la discussion. L'initiateur comprend en général très bien le fonctionnement d’internet et sait qu’il est très facile de s’en servir pour manipuler ou provoquer. Il n'est pas à démontrer qu'il connaît parfaitement les mœurs des administrateurs qui modèrent le sujet de discussion cible.

Il considère souvent l’espace de discussion sans autre intérêt que celui que peut représenter un jeu de rôle. Le but recherché est alors de faire vivre un personnage imaginaire, de gagner de la considération ou du respect en s’attribuant de fausses compétences ou en marquant des points sur d’autres intervenants arbitrairement considérés comme des adversaires pour le déroulement du "jeu". Certains intervenants utilisent plusieurs personnages virtuels afin de les renforcer entre eux, ou de soutenir le personnage principal. Lorsque le personnage principal est découvert et banni ou en manque de prestige, le troll crée un nouveau personnage pour s'y substituer.
Le troll malin n'a que rarement besoin d'insulter ou de devenir vulgaire pour provoquer. Les réponses agressives des personnes provoquées ont pour effet d'amuser le troll, qui verra qu'il a réussi à troller ces personnes, et qui les poussera de façon subtile et ironique à se ridiculiser encore plus.
Il peut vouloir censurer une discussion en la noyant sous un flot de propos sans intérêt.

Pathologie du troll :
Un troll peut être perçu positivement ou négativement selon les situations et les personnes. Il est toujours pugnace, abandonne parfois le débat mais jamais le sujet qui l’obsède. Ainsi, un troll ignoré ou insatisfait tentera à plusieurs reprises d’enflammer la discussion. Le troll obsessionnel est attaché à un sujet et ramène toujours le débat à lui, en général un concept, une idée simpliste ou même un mot d’ordre. Généralement, si la discussion s’envenime suffisamment et que les arguments viennent à manquer, le troll ou l’un de ceux qui le nourrissent finit par atteindre le point Godwin. Mener leurs victimes jusqu’à ce point peut être vu par certains trolls comme l'aboutissement de leur action.

Comment réagir face à un troll ou flaming ?

l’unique solution se trouve dans la phrase “Don’t feed the Troll” (en français : “Ne nourrissez pas le troll”), c’est-à-dire : ignorez le troll ou ne lui donnez pas matière à polémiquer.
nofeedtroll.jpg
Ne nourrissez pas le troll


Je compare souvent le troll à une tentative de mettre le feu. Le trolleur met le feu à un bout de papier et il attend que quelqu’un pose des brindilles de bois dessus. Comme vous vous en doutez, un feu qui n’est pas entretenu meurt de lui-même :)

Principale source : wikipédia
2 réponse(s) -