NFC, Episode I : C'est quoi ce truc ?

Par Obiseb - Le 3/10/12 - Affichages : 6050

Relativement ignorant sur le sujet il y a encore quelques jours, mais Intéressé à titre personnel par le NFC et en particulier les balises NFC, je me suis dit que j'aurais aimé lire un article qui m'explique de quoi il s'agit, les possibilités que ça offre. N'en ayant pas trouvé qui me convienne totalement, je me suis dit que j'allais vous faire profiter de mes recherches personnelles.

Je débute donc aujourd'hui une série de petits articles sur le sujets. Dans ce premier épisode, j'essayerai de vous expliquer ce qui ce cache derrière cette abréviation et les possibilités de la chose. J'aborderai ensuite dans deux autres articles le paiement dans contact, et l'usage des balises programmable.

Image
NFC ? C'est quoi ce truc ?

NFC est l'abréviation de Near Field Communication, généralement traduit mot à mot par "communication en champ proche". Il s'agit d'une technologie de communication sans fils à très courte portée (quelques centimètres avec un appareillage standard).


Avec le bluetooth et les RFID c'est pas encore un truc de plus inutile ?

Le NFC est un cousin des puces RFID, il est d'ailleurs compatible avec l'une des normes répandues de puces RFID fonctionnant à la même fréquence que lui (13.56 Mhz), mais ses possibilités sont plus étendues.

Le NFC ne fait pas doublon avec le bluetooth non plus. Les normes bluetooth permettent un débit et des portées nettement plus importantes, mais l'établissement d'une connexion BT nécessite une procédure d'authentification plus longue et l'usage de profils contraignants auxquels il faut se plier pour tel ou tel type d'usage. Au contraire la technologie NFC est conçue pour un échange d'informations basiques le plus simplement possible, initiée par un simple contact entre 2 périphériques.


Equipements et usages :

Les balises (aussi appelées tag ou radio étiquettes) : il s'agit tout simplement d'un type de puces RFID, c'est à dire lisibles par ondes radio à faible portée (comme les cartes de transport sans contact existant dans beaucoup de grandes villes, ou les puces sous-cutanées ayant remplacés les tatouages de nos animaux de compagnie).
La norme NFC prévois actuellement 4 types de balises dont la capacité varie de 96 octets à 32ko et le débit de 106 à 424Ko/s. Le contenu des balises grand public est normalement modifiable une fois écris à mois d'être verrouillé, leur capacité la plus courante est d' 1Ko.
Pour certaines usage, on peut d'une certaines façon les voir comme des QRcode libérés de la contrainte du cadrage et de la prise du vue (une pensée pour ceux qui comme moi ont essayé de lire un QRcode de nuit avec un SGS qui n'a pas de Led flash ...).


Les lecteurs/enregistreurs (qui peuvent simuler les balises) : se sont des appareils pouvant lire et écrire le contenu des balises, mais aussi de simuler une balise ou communiquer entre eux. La norme prévoir 3 types d'usage :

Le mode lecteur/enregistreur : il s'agit ici de lire et/ou d'écrire le contenu des balises. Le nombre d'utilisation est quasi sans limite :
* Un musée peut mettre une étiquette avec l'url de son site contenant des informations sur une œuvre
* On peut programmer des macros lançant des actions à la lecture de la balise, comme activer le wifi en rentrant chez soi
* Allumer le bluetooth et lancer le gps ou de la musique sur son autoradio quand on met le téléphone dans son support auto
* Indiquer les paramètres d'un réseau wifi qui seront transmit par simple contact à un appareil
* Lire directement une carte de visite numérique pour éviter à ses interlocuteur de les saisir

L'échange pair-à-pair : dans se cas 2 appareils communiquent entre eux pour échanger des données. Vu les limites de la norme, notamment en terme de débit, pour ce genre d'usage il s'agit généralement d'échanger les informations nécessaire au démarrage d'une communication plus rapide via bluetooth (android beam) ou en wifi-direct (S beam) par exemple.

Emulation : l'appareil se comporte comme une carte sans contact et simulera une puce pour remplacer un titre de transport, une carte d'accès ou encore une carte de paiement ...


Compatibilité des appareils de la Team

Parmi les téléphones de notre forum seuls le SGS3 (i9300) et le Galaxy Note 2 (n7100) compatibles dans leur versions françaises les plus répandues.
Il existe cependant des variantes compatibles dont le SGS Advance (qui n'a plus grand chose à voir avec l'original) ou le SGS2 cityzi (i9100P, très proche du SGS2, il n'a que le NFC en plus).

Rajouter le NFC sur un appareil non compatible ?

Certains organismes financiers proposent à leurs clients qui souhaitent utiliser leur solution de paiement sans contact des cartes microSD intégrant une puce NFC si leur téléphone.

A contrario les cartes "SIM NFC", ne contiennent pas forcément de puces NFC. Ce sont généralement les cartes SIM compatibles avec les service NFC de l’opérateur (carte SIM compatible avec Cityzi par exemple). Même si elle n'est généralement pas proposée par les opérateurs ce genre de carte SIM intégrant un puce NFC existe.


Webographie :
Les sujet contenant NFC dans le titre sur le forum
FAQ du NFC forum (en anglais)
Spécification de la norme (en anglais, sur le même site)


4 réponse(s) -