SGS III - Samsung frappe encore

Par Freedom24 - Le 21/05/12 - Affichages : 2210


SGS III - Samsung frappe encore

Image

Sans faire dans le teasing trop poussé, dans la comm surpuissante, Samsung a réussi son pari : Susciter l'attention et l’intérêt, transformer l'attente en impatience pour la sortie de son nouveau petit bijou : le Samsung Galaxy S III.

Malgré tout, les rumeurs les plus folles ont circulé sur le net. De la taille de l'écran aux nombres de pixels qu'allaient embarquer les caméras intégrées, en passant par la présence possible d'un processeur Quad Core Exynos 4412 à 1.5 GHz et d'une surcouche Touchwizz 5.0 portée par une version Ice Cream Sandwich... Bref, tout y est passé, et le moins que l'on puisse dire, c'est que certains internautes ont vu juste.

Dévoilé le 3 Mai dernier à Londres à l'occasion d'un événement spécial « Samsung Unpacked 2012 », la bête semble convaincante.
Première surprise, ou plutôt premier changement esthétique frappant : La couleur.
Samsung, qui avec les grands-frères du SGS III (les SGS I et II), nous avez habituez à du noir, ne propose son modèle qu'en blanc et en bleu (qui tire d'ailleurs sur le violet), au choix.

Un tour d'horizon rapide nous permet de découvrir :
- Un écran de 4,8 pouces, dans les standards des écrans actuels, puisque le plus grand écran mobile est pour le moment celui de 5,3 pouces du Galaxy Note. Les couleurs sont poussées par du Super Amoled HD.
- Une épaisseur de 8,6 mm inférieure à celle du SGS II dont il est pourtant le successeur.
- Un finition « plastique » glissante que beaucoup regrette déjà. Le matériau utilisé est du polycarbonate traité hyperglass.
- Une webcam frontale de 2 Mégapixel et à l'arrière, un APN de seulement 8 Mégapixel accompagné d'un flash.

Du côté des caractéristiques internes, le très attendu Quad Core Exynos de Samsung est bien de la partie et est cadencé à 1.4GHz.

La gravure assez fine du processeur, additionnée à une batterie Li-Ion 2100 mAh devrait permettre une autonomie correcte pour un smartphone de ce calibre. Il est par exemple annoncé plus de 11h de survie en communication, là où la batterie de 1650 mAh du SGS II trônait à 9h.

Soutenu par 1 Go de Ram, il peut être équipé de 16, 32 ou 64 Go de mémoire interne, suppléé par un port micro SD, pour les vrais gourmands.

Tout ceci fait tourner une interface Touchwiz tout nouvelle , la Touchwiz UX sous ICS évidemment.

Bref, un monstre plus de correct, bien que peu révolutionnaire par rapport à ce qui se fait en ce moment dans le monde du mobile haut-de-gamme. Il surclassera légèrement ces concurrents du moment.

Commercial ?


On peut malgré tout se poser la question : Samsung innove-t-il toujours ?
Certains experts se le demandent, notamment en raison de la présence du service « S Voice » intégrée au nouvel OS du mobile. Globalement, c'est le Siri de l'iPhone adapté sur mobile Samsung.

Un service vocal dont certains pro-apple ne trouve déjà pas l'utilité et qui accompagnera maintenant les possesseurs du SGS III.

De plus, le système ne semble pas encore parfaitement fonctionner.
Les premiers tests effectués le jour de la présentation à Londres, avec par exemple une question tout simple « What is the capital of France ? » (Quelle est la capitale de la France?) a mis notre bolide dans l'impasse.

Pourtant, Samsung a mis des touches personnelles dans son appareil, où l'on retrouvera par exemple la possibilité de miniaturiser un vidéo que l'on est en train de regarder, de la déplacer n'importe où sur l'écran et de faire autre chose, tout en continuant la lecture.
Autre fonction intelligente, la reconnaissance de la proximité du visage et des mouvements qui permet, pendant une conversation SMS avec un contact, de l'appeler simplement en portant le téléphone à son oreille. Il n'y a rien d'autre à faire pour déclencher l'appel.

Les bidouilleurs du net ne devraient pas tarder à mettre les mains dans le cambouis pour rapidement proposer des OS et mods alternatifs et améliorés pour faire de SGS III une véritable formule 1.

Pour conclure, une petite présentation vidéo :




Samsung a donc frappé. Pas « fort », mais « encore ». Il reste dans la lignée de ses précédentes productions, avec des téléphones solides et puissants qui ne transcendent pas le genre, mais qui auront le mérite de plaire au plus grand nombre.
Pour preuve, les résultats partagés aux premiers sondages sur ce téléphone effectués par directement le forum galaxys-team.fr (Le trouvez-vous trop grand ?, l’achèterez-vous ?, qu'en pensez vous?) où on atteint presque le 50/50 en matière de réponse positive/négative.
Le taux de participation plus que correct à ces sondages et les nombreuses questions au sujet du SGS III posées sur le forum, avant même la sortie définitive du téléphone, prouve tout l’intérêt des personnes pour ce mobile.
Un portable dans la moyenne donc, avec ces grosses qualités, ces quelques défauts, qui le rend plaisant et innovant, mais pas indispensable.

N'oubliez pas que vous pouvez retrouvez des infos, des sondages, et les premières discussions et améliorations autour du Samsung Galaxy S III sur notre forum francophone : http://galaxys-team.fr/


9 réponse(s) -