Samsung révolutionne sa gamme S mais aseptise son produit

Par scoony - Le 4/03/15 - Affichages : 6441

Bonjour,

Nous avons décidé de ne pas faire comme tout le monde, si vous souhaitez une fiche technique rapide pour informaticiens passez votre chemin... ici nous allons essayer tant bien que mal de vous expliquer les évolutions techniques du Galaxy S6 le mieux possible.

Nous ajouterons peut être des éléments si nous trouvons des informations pertinentes.

Image

Le SOC:

1/ Le SoC ("System On a Chip", ce qui se traduit par système sur une puce, comme quoi on regroupe tout en un) est le cœur de la bête c'est le composant qui regroupe le processeur, la puce graphique, les contrôleurs mémoires et des éléments de connectivité (3G, 4G, Wifi...).

2/ Cette année Samsung a décidé d'utiliser sa puce maison le Exynos Octa. Le processeur de ce SOC est composé de 8 coeurs en tout, 4 coeurs qui ont une puissance très limitée et qui consomment peu (ils suffisent pour les taches courantes) et 4 coeurs hyper puissants qui ne s'activeront que si vous en avez besoin... pour les jeux par exemple car c'est souvent gourmand en puissance.

3/ Ce nouveau SoC est également 64bits, le premier avantage c'est la compatibilité, en effet cette architecture est 64bits mais permet de lancer tout ce qui est 32bits également. Pour faire court tout ce qui sera fait pour un système 64bits tournera plus vite et comme ce sera plus rapide ça consommera moins d'énergie, pour ce qui est 32bits ça fonctionnera normalement.

4/ La finesse de gravure est un chiffre qui est rarement discuté mais qui pourtant est l'un des plus important pour se rendre compte de la qualité d'un composant. Ce nouvel Exynos de Samsung est gravé en 14nm (Qualcomm son dernier SoC, le Snapdragon 810, est gravé en 20nm et Mediatek en est à 28nm). Il faut savoir que plus la gravure est fine et plus le composant est puissant et économe en énergie. Samsung annonce 20% de performances en plus et 35% de consommation en moins en passant de 20nm à 14nm (pas une paille quand même)

Écran:

Avec son écran de 5.1 pouces Samsung a apparemment compris qu'il ne fallait pas faire du Galaxy S un concurrent du Galaxy Note. La gamme S reste donc le "petit" modèle et le Note le grand (la différence ne s'arrête pas là mais ce n'est pas le sujet ici).

Ce 5.1 pouces affiche donc une résolution QHD (Quad HD) de 1440 x 2560 pixels. Pour se donner un ordre d'idée vos télés Full HD quelques soient leurs tailles font 1080 x 1920, c'est donc bien au delà de vos télés Full HD malgré sa taille. Cela donne donc une densité de pixel de 577 ppi, actuellement le record d'après Samsung, cela signifie que vous ne verrez jamais un seul pixel tellement ils sont petits (même le nez dessus).

Autre information intéressante qui est pourtant presque passée inaperçue, la matrice du Galaxy S6 aurait une luminosité maximum de 600 NIT, ce chiffre ne vous parle pas et je vous comprends, ce qu'il faut savoir c'est que cette valeur reflète l'intensité lumineuse (c'est entre autre ce qui va permettre d'avoir une meilleure visibilité en extérieur en plein soleil). Ils avaient fait de gros efforts avec le Galaxy S5 en arrivant à 500 NIT, plus le chiffre est élevé mieux c'est... nous aurons donc 20% de visibilité en plus en extérieur par rapport au Galaxy S5.

Pour ce qui est de la consommation électrique je sais que beaucoup de gens ont peur de cette nouvelle résolution, on part du principe que plus de pixel à afficher (ou éclairer) consomme obligatoirement plus. Il faut savoir que généralement les nouvelles technologies consomment moins même si elles sont plus performantes. Je ne suis pas en mesure actuellement de vous garantir que cette nouvelle matrice consomme moins que celle du Galaxy S5 mais je peux vous prouver par un exemple incontestable cette théorie.

Le Note 4 est également passé en QHD alors que le Note 3 étaient en Full HD (exactement le même changement de résolution), de plus la taille de l'écran est restée la même (5.7 pouces sur les deux). Niveau processeur il n'y a pas de changement de finesse de gravure donc aucune économie d'énergie notable... je ne vais pas tout lister, les deux périphériques sont très proches. Niveau batterie le Note 4 est équipé d'une batterie de 3220mah alors que le Note 3 possède une 3200mah, une différence de 20mah donc même pas 1% et pourtant comme vous le montre ses graphiques le Note 4 est plus autonome.
Image
Image

Edit du 10/03/2015: Aujourd'hui un site a publié un rapport complet sur la matrice... je résume:
- mieux que tout ce qui se fait actuellement sur tous les points
- même mieux que le Note4 qui est pourtant récent
- la matrice consomme 20% de moins que le Galaxy S5 malgré la différence de résolution

Article complet en anglais: http://www.displaymate.com/Galaxy_S6_ShootOut_1.htm

La RAM:

Cette année, grâce au SoC Exynos, Samsung a enfin pu mettre de la LPDDR4 dans un smartphone. Quel en est l'intérêt me direz vous?

1/ Vitesses de transferts
La LPDDR4 tout comme la LPDDR3 ne sont que des évolutions de la LPDDR, à chaque nouvelle génération ils améliorent. Voici donc quelques chiffres (ce sont de "MT/s" car "Mega" donc millions et "T" pour "Transfer"... le tout par seconde bien evidement)
LPDDR3: 2133 MT/s
LPDDR4: 3200 MT/s
Nous voyons donc que pour ce qui est des performances nous gagnons 50 % par rapport à la LPDDR3

2/ Consommation énergétique
Encore une fois le sujet qui fâche généralement, et bien cette fois ci également l'amélioration ne s'est pas faite au détriment de la consommation électrique car la LPDDR4 consomme 40 % de moins que la LPDDR3.

La mémoire Interne:

Cette année Samsung a décidé d'intégrer sa nouvelle mémoire, la UFS 2.0. Cette nouvelle mémoire est vraiment magique... voici pourquoi:

1/ Parlons vitesse
Avant les mémoires étaient en MMC/eMMC (c'est le nom de la norme, on s'en fiche un peu) et au fil du temps ils ont réussi à améliorer la vitesse de ce type de mémoire:
eMMC V4.41: 104MB/s
eMMC V4.5: 200MB/s
eMMC V5.0: 400MB/s (dernière norme qui est en cours d'utilisation partout)
Pour ce qui est du UFS 2.0:
HS-G2: 725MB/s
HS-G3: 1.45GB/s

Vous l'aurez compris pour ce qui est de la vitesse de lecture ou d'écriture c'est minimum le double. On ne sais pas vraiment quel type de UFS 2.0 est dans le Galaxy S6 donc la vitesse a doublé ou quadruplé par rapport à avant (ou par rapport à ceux qui ne l'utiliseront pas.

2/ Parlons consommation électrique
Vous allez me dire que cela ne peut pas être aussi rose que ça, que la consommation électrique de ces mémoires va grimper en flêche... que néni, cette nouvelle norme apparaît comme sans aucun défaut, d'après les annonces cette nouvelle technologie consommerait 50% moins d’énergie que la précédente

3/ Prenons un exemple simple que tout le monde va comprendre, parlons de 4G+ (en cours de déploiement en ce moment), cette nouvelle connexion data permet d'atteindre le débit fabuleux de 125mo/s, si nous utilisons un téléphone équipé de eMMC, même dans sa dernière version, nous allons être bridés par la vitesse à laquelle notre téléphone peut écrire les données téléchargées sur sa mémoire (90mo/s au maximum donc grosso modo 30% moins rapide que la connexion internet)

Les APNs
Scoony m'ayant demandé de m'occuper de ce paragraphe, sachez que j'ai en ce moment un Note 4, qui est la référence des photophones du moment (il surpasse même l'iphone6). edem84
Le capteur principal est doté de 16 MP de résolution, un autofocus très rapide même en basse luminosité et qui fonctionne en continu (ce qui permet de garder le règlage focus sur votre sujet de façon automatique) et d'un stabilisateur optique comme le Note 4, là s'arrêtent les similarités.

Les gros plus de ce capteur :
- ouverture à f/1.9 (f/2.2 sur le Note 4). En un mot : plus ce chiffre est bas, plus le capteur capture de la lumière, même les lumières les plus basse), ce qui sera la garantie d'avoir des clichés toujours nets et de capturer des scènes sans avoir recours au flash (qui porte à 2 ou 3 mètres, pas plus).
- l'appareil est réglé en mode HDR en temps réel. Ce mode "High Dynamic Range" est très important pour la qualité des photos, il évite la perte des détails et des couleurs. Ce mode existe sur le Note 4, la différence est que sur le S6, la capture se fait en un shot (single-shot) ce qui élimine les petits artefacts résiduels (effet fantôme).
- le stabilisateur optique (OIS), comme sur le Note 4 qui assure des photos et vidéos nettes que vous bougiez ou pas!
- capteur infrarouge pour mesurer en temps réel la température des couleurs. La garantie de capturer vraiment les couleurs que vous voyez en vrai.
- Très grande vitesse de démarrage de l'appareil photo (0.7 seconde)! En fait, l'appareil photo est toujours activ en arrière-plan, un double clic sur le bouton home (avant c'était pour lancer S Voice, que personne n'utilise, je suppose :) ) lance l'APN! Très astucieux d'avoir placé le lancement sur ce bouton, car il permet de démarrer l'APN sur n'importe quel écran actif!

Meilleur capteur (16 MP et ouverture à f/1.9), capteur de température des couleurs, autofocus rapide et efficace, mode HDR en temps réel et démarrage ultra rapide de l'application, le S6 est certainement le meilleur "photophone" du moment qui fera de vous un adepte de la photographie. Votre seul soucis sera la capacité de stockage de vos clichés, n'ayant plus de slot SD, le problème se pose :(

Cet APN permet bien entendu de faire de très belles vidéos en 1080p et en 4K, le mode HDR est aussi de la partie.
Liste des résolutions et nombre d'images par seconde :
2160p@30fps, 1080p@60fps, 720p@120fps
Vous aurez remarqué la possibilité de filmer en 120 fps, ce qui vous permettra de faire de beaux "slow-motion", soit des vidéos au ralenti! Idéal pour décomposer un geste sportif etc...

Le capteur frontal est lui aussi de bonne facture : 5 MP en résolution et ouverture lui-aussi de f/1.9 ce qui vous permettra de réussir de beaux selfies même en basse luminosité ;)

Le capteur d'empreintes digitales

Sur ce point on ne sait pas grand chose, la seule chose que l'on sait c'est que Samsung a abandonné le système biométrique de Synaptics qui nécessitait de faire glisser son doigt sur le bouton home pour un système plus simple par simple contact. Désormais la reconnaissance d'empreinte se fera des que notre doigt sera en contact avec le bouton.

Que sera ce produit, fonctionne t'il parfaitement, sous quelle consommation électrique... rien n'a pour le moment fuité.

Pour ceux qui se demanderaient l'intérêt que pourrait apporter un capteur biométrique, on peut l'utiliser pour déverrouiller le téléphone ou encore régler des paiements (ils ont apparemment des partenariats avec VISA, Mastercard et pas mal d'autres organismes financiers... mais cela fonctionnera t'il ici...). D'autres usages sont peut être prévus... affaire à suivre.

La batterie

SGS52800 mAh
SGS62550 mAh
SGS6 Edge2600 mAh


Avec un écran Full HD 1080p sur le S5 et un Quad HD sur le S6 et une batterie moins puissante, on pourrait craindre le pire niveau conso : cependant il semble que les les écrans QHD soient plus économes que les full HD. De plus, le SoC du S6 gravé en 14 nm consommerait 30 à 35% de moins qu'un gravé en 20 ( le Snapdragon 801 du S5 est gravé en 28 nm ). En espérant que certaines optimisations logicielles viennent rajouter encore de l'autonomie. Le gros défaut ( suivant les points de vue ) : la batterie sera inamovible. Ce qui peut être rédhibitoire pour les gens qui jonglent avec plusieurs batteries ( quoique avec la recharge rapide... ). La raison du choix de la batterie inamovible ? Intégrer nativement la recharge sans fil ( cf paragraphe suivant ), choix justifié entre autre par une volonté d'amincissement des terminaux, par des composants plus économes et le chargement sans fil.

La recharge

Contrairement à certains téléphones les S6 et S6 Edge seront nativement rechargeables sans-fil : leur conception monobloc rend impossible l'ajout d'une coque apportant cette fonctionnalité. Les S6 et S6 Edge se chargeraient 1.5 fois plus vite que le S5 et une fonction de recharge rapide apporterait 4h d'autonomie après seulement 10 minutes de charge.

Il existe deux normes de chargement sans fil, WPC et PMA, la plus connue est WPC sous son petit nom de Qi. Vous pourrez trouver ces chargeurs Qi un peu partout pour un prix compris entre 20 et 100€. Ceci étant dit si vous prenez pas le bon système de chargement ce n'est pas bien grave car le Galaxy S6 gère les deux normes.

L'emplacement microSD

Voilà donc la plus grosse déception (pour moi tout du moins) sur ce modèle, Samsung avait vaillamment lutter contre les consignes de Google qui souhaitait faire retirer ce slot aux constructeurs. Ils avaient même réussi à faire en sorte de HTC et Sony le remette dans leurs fleurons respectifs... ils ont clairement inspiré toute la nouvelle génération par leur refus de le retirer.

Tout ça pour arriver à ça... un Galaxy S6 sans notre précieux port microSD.

Bon voilà, maintenant fini de s'apitoyer, il existera des versions 32, 64 et 128Go... il y en a pour tout le monde (attention aux prix tout de même mais en réfléchissant bien la version SGS6 en 32 Go sort et est à peine plus chère que le SGS5 à sa sortie en 16 Go... 20€ environ donc pleurez pas trop).

Théorie de Scoony sur ce retrait du port SD:
Comme tout le monde le sait Samsung a longtemps été critiqué sur les petits lags, ralentissements occasionnels et autres petites nuisances. Ceux qui connaissent un peu le matériel savent que les cartes microSD sont d'une lenteur affligeante pour un système (10mo/s en écriture alors que les mémoires internes sont 4/5 fois plus rapides... et cela c'est au minimum car la UFS de Samsung qui équipe le Galaxy S6 à une vitesse d'écriture de 150mo/s).
Le deuxième élément à prendre en compte c'est la taille limitée de nos mémoires internes qui poussaient certains développeurs à utiliser ces cartes pour y mettre le cache de leur application ou encore l'application elle même... mais en mettant des données sur une mémoire beaucoup plus lente que se passe t'il? Le programme devra attendre d'avoir les données pour les traiter... donc on ressent des ralentissements ou chargements anormalement longs (sans même parler du fait que ça va saturer la mémoire pendant plus longtemps)

L'ancienne stratégie consistant à vendre des téléphones avec moins de mémoire interne en laissant le soin au client d'ajouter selon ses besoins pouvait donc être perçue comme une source de ralentissement potentielle... en voulant faire du 100% sans critique possible ils auraient donc pu en venir à supprimer cette "vulnérabilité"


L'USB 2.0

Fini l'USB 3.0 qui avait fait son apparition dans le Galaxy S5 (pour la gamme Galaxy S tout du moins).

La vitesse de charge n'était pas meilleure en USB 3.0 mais les transferts via le câble sur un ordinateur étaient deux fois plus rapide.

Ce n'était pas vraiment vital mais appréciable quand même.

Les connectivités/capteurs

- localisation
Pour ce qui est de la localisation Samsung a fait cette année confiance à Broadcom et sa puce 4773, annoncée en Septembre 2014 cette petite puce promet d'être plus efficace pour la localisation tout en étant 80 % moins gourmande en énergie.

- champ magnétique
Un nouveau système a été intégré cette année, une sorte de générateur de champ magnétique dont la seule utilité est le paiement. En effet tous les teminaux de paiements ne sont pas NFC et la bonne vieille bande magnétique est toujours présente sur de très nombreux terminaux (aux USA en tout cas, j'avoue qu'en France je n'y prête pas attention comme on utilise tout le temps les puces). Pour payer on approche donc le dos du téléphone du côté du terminal de paiement et ce fameux champ magnétique fournira les informations au terminal

Pour le reste c'est très "standard" donc je ne vais pas m'attarder:
- toutes les normes et Wifi (même les dernières que nous ne pouvons pas utiliser car nos box internet ne les possèdent pas)
- 2G, 3G et 4G dans toutes les variantes possibles
- infrarouge
- ... etc

Le haut parleur:

1/ Cette année Samsung a décider de mettre le haut parleur au niveau du branchement USB, normalement cela devrait être beaucoup mieux car le son ne sera plus étouffé quand nous le poserons sur une table (ou plus besoin de le mettre face contre la table)

2/ Les premiers retours estiment un gain de puissance de l'ordre de 50 % donc nous n'aurons plus à rougir face à HTC... nous aurons une discomobile en main

3/ Pour ceux qui connaissent Supercurio (il avait développé le fantastique "voodoo" sur notre Galaxy S de première génération et cela avait permis d'avoir une qualité d'écoute inégalée), il a déjà décortiqué le Galaxy S6 et c'est une puce Wolfson qui est intégrée cette année... serait ce le retour de Voodoo sur un Galaxy?

4/ Toujours d'après supercurio notre Galaxy S6 est prédisposé pour le mixage... plus d'infos ici: https://plus.google.com/109625418534467 ... s5voZXCFde

Protection / Résistance:

1/ Le Galaxy S6 n'est plus en plastique mais en métal, ce métal est par ailleur annoncé comme 50 % plus résistant que tout ce qui se fait actuellement chez les concurrents... et ils assurent que celui ci ne plie pas (hum hum)

2/ Cette année encore le fleuron de Samsung se voit doté du fameux Gorilla Glass, mais cette fois c'est la version 4 qui est embarquée pour protéger l'avant et l'arrière de ce modèle. La nouveauté du Gorilla Glass 4 est sa résistance aux chutes, ils parlent de 80 % de chance de ne pas casser l'écran quand il tombe par terre

Une petite vidéo de présentation (en anglais hélas):


12 réponse(s) -